Dois-je créer ma société d'infogérance ?


Mentions légales : Cette discussion rentre dans le cadre d'informations juridiques. Vous ne pourrez en aucun cas faire valoir cette discussion dans un cadre légal. Merci de contacter un avocat pour cela.
kgaspard [Voir ses messages]
Seine-et-Marne, Le 24/07/2018 à 11:23
Nouveau membre


Inscrit : 24/07/2018
Messages : 2
Bonjour,

Je créer ce sujet car je suis actuellement en plein craquage nerveux à mon travail. Je suis dans l’infogérance (hébergement de site internet et externalisation des services informatiques de sociétés cliente de mon entreprise, les mails par exemple).

Ce métier me plaît, je suis passionné d'informatique depuis plus de 10 ans et auto-didacte, j'aime ça. Depuis un peu plus d'un an je suis dans ce domaine en tant que professionnel.

J'ai commencé dans une société où je me plaisait assez, même si ce n'était pas toujours facile, et au bout de 6 mois j'ai eu une offre très alléchante (meilleurs matériel, salaire, locaux, moins loin…) mais ce fut une erreur d'y aller: aujourd'hui je suis stressé comme jamais, je fuis régulièrement le travail (comme ce matin où je n'y suis pas allé), j'accumule les erreurs à cause de la fatigue et d'une cadence qui ne me convient pas.

Dans ma société, il est de coutume de nous demander de travailler beaucoup et vite car nous sommes en sous effectif et que la direction n'a qu'une idée en tête: faire rentrer du CA en accumulant les nouveaux clients, que nous livrons très régulièrement en retard…

À côté de cela il y a tout un tas de mini bataille intestine dans ma société, des vieux conflits, des (pardon pour cette expression) crevards qui ne cherchent qu'à bien se faire voir au détriment des collègues…

J'en ai marre! Ça me bouffe la santé (mentale) et j'ai commencé à perdre toute motivation.

Je ne vois qu'une porte de sortie pour continuer à travailler dans ce domaine: créer ma société. Je sais que ce n'est pas facile, voir beaucoup plus difficile que d'être simplement salarié. Mais si je lance mon projet je ne serai pas seul, je connais des gens motivés et qui possèdent les compétences qui me manquent pour lancer mon projet (notamment de l'expérience dans la création d'entreprise, l'administration, la comptabilité et la prospection de clients).

Quelle serait la différence entre ce que je fais actuellement ? Et bien principalement je serai conscient de mes capacités et je n'accepterai que des clients à qui il est possible de vendre un service. Je travaillerai aussi avec des gens que je connais un peu voir très bien pour certains et avec qui j'aurai un véritable dialogue…

Ce forum ne me laissera pas écrire beaucoup plus, donc je résume: j'en ai marre, je rêve de liberté même si c'est dur.

Qu'en pensez-vous ? Une idée de dingue ou simplement risqué mais qui peut en valoir la peine ?

Merci pour vos réponses,
kgaspard


Ajouter un message - répondre Poser une question
kgaspard [Voir ses messages]
Seine-et-Marne, Le 24/07/2018 à 11:34
Nouveau membre


Inscrit : 24/07/2018
Messages : 2
J'aimerai ajouter un point manquant par manque d'espace mais qui me semble important:

Conscient qu'une société n'est pas immédiatement rentable, je me suis un peu renseigné sur les possibilités de percevoir l'allocation chômage en cas de démission (l'idée n'étant pas de me faire virer de ma société, surtout que le monde de l'infogérance est petit et que les réputations vont vite!), pleins de gens, de forum et de site sur l'entrepreneuriat indique que c'est totalement possible de percevoir son chômage en démissionnant sous certaines conditions, dont l'une: créer ou reprendre une entreprise.

Tout content de voir une porte de sortie, j'appel le Pôle Emploi pour en savoir plus, réponse immédiate du conseiller: "Non.", mais pourtant le site du gouvernement l'indique bel et bien, je cite: «En principe, vous ne bénéficiez pas de l'allocation de retour à l'emploi (ARE) si vous démissionnez. Toutefois, dans certains cas précis, votre démission peut être considérée comme légitime par Pôle emploi et ouvre droit à l'ARE dans les conditions habituelles

«Votre démission est considérée comme légitime si :

- vous quittez votre emploi pour créer ou reprendre une entreprise dont l'activité a donné lieu aux formalités légales de publicité,
(…)
»

Chose que je fais remarquer au conseiller, qui me résume que le gouvernement a dit beaucoup de choses mais qu'il en est rien. Je suis donc partagé entre "Mince c'est foutu!" et "Est-ce qu'on me prendrait pas pour un imbécile des fois ?".

Avez-vous des retours récents à ce sujet ? Je sais que récemment beaucoup de choses ont été dites et / ou faites avec l'arrivé de Macron, la loi travail… Mais cela me semble flou.

Merci par avance encore une fois,
kgaspard


Ajouter un message - répondre

PAGE : [ 1 ]